Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


ACCOMPAGNANT SON MALADE : la famille Bouteflika est installée au Georges V (source Algérie express)

Publié par The Algerian Speaker sur 15 Janvier 2014, 14:31pm

Catégories : #DEBATS A BATONS ROMPUS(hiwar bila houdoud)

 

all-boutef.jpg

Il semble bien que l’évacuation du chef de l’Etat algérien soit autre chose que le « bilan routinier ordinaire » dont parle l’APS. La famille Bouteflika a accompagné son malade en nombre. Les membres du  clan sont installés dans le prestigieux Hôtel  Georges V qui jouxte l’avenue des Champs Elysées depuis dimanche, date de l’évacuation du chef de l’Etat. Quatre jours après son hospitalisation, les communicants de la présidence restent toujours sur la thèse du bilan routinier.

 Si l’on s’en tient aux habitudes de la famille lors des précédents épisodes, les accompagnements des proches sont en général synonymes de longs séjours dans la capitale française.

La convocation du corps électoral, théoriquement prévue pour demain, devient des plus problématiques. Et  sauf à faire sortir encore le sceau de l’Etat algérien du territoire national, ce qui est anticonstitutionnel,  on voit mal comment les délais seront tenus.

Les appels à la candidature de Bouteflika lancés par Saadani sonnent comme un chant de cygne. Sellal qui aura bu le calice jusqu’à la lie dans ce vaudeville aura de la peine à prolonger le mythe du mirifique bilan de son mentor ou la certitude que le corps électoral sera convoqué dans les délais pour permettre «  au peuple algérien d’être à la hauteur ». The game is over.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents